DES PROFESSEURS SORTANTS DU CNPES RÉCLAMENT TOUJOURS LEUR RECRUTEMENT

Publié le par UNAPEES

DES PROFESSEURS SORTANTS DU CNPES RÉCLAMENT TOUJOURS LEUR RECRUTEMENT

Dakar, 2 fév (APS) – Les 89 professeurs sortants du Centre national d’éducation populaire et sportive (CNEPS) de Thies réclament toujours leur recrutement par le gouvernement sénégalais deux ans après l’obtention de leurs diplômes professionnels.

"Face au besoin existant, nous demandons, qu’on nous rétablisse dans nos droits car l’Etat a financé notre formation. Et nous avons eu nos diplômes après des années de dur labeur", ont-ils déclaré dans un communiqué transmis à l’APS.

"Paradoxe, au moment où nous chômons, des établissements scolaires manquent de professeurs d’EPS et en réclament au quotidien", ont encore déploré ces professeurs qui ont mis sur pied un collectif pour faire aboutir leurs revendications.

Selon eux, "aujourd'hui, beaucoup d’établissements n’ont pas de professeurs d’EPS au point que des élèves font tout un cycle sans jamais faire d’éducation physique et sportive".

"Dans la région de Thiès, il existe plus de 50 Établissements qui n’ont pas de professeurs d’EPS. Et pour le reste du pays n’en parlons même pas. Deux années d’attente ça suffit", ont-ils martelé.

"Notre école est la seule structure apte à former des professeurs d’EPS, de collège moyen. Cependant, nous sommes laissés en rades, à la limite marginalisés par le ministre de l’Éducation national qui a affecté tous les professeurs issus des autres écoles de formation sauf ceux du CNEPS", ont-ils encore dénoncé.

Cela est d’autant plus grave que le décret 2009-1266, stipule que toute personne entrant dans une école de formation nationale par voie de concours, doit être automatiquement affecté après l’obtention de son diplôme professionnel, ont-ils ajouté.

"Si l’Etat ne nous recrute pas, nous continuerons à dérouler nos plans d’actions (…). Une marche est prévue dans les jours à venir et nous n’excluons pas une grève de la faim", ont averti les professeurs sortants du CNEPS de Thiès.

ASB/PON

Publié dans Enseignement, Etat, Grèves

Commenter cet article