l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque

Publié le par UNAPEES

l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque
l'UNAPEES rencontre M. Touré Trésorier-Payeur de Rufisque

Ce matin une délégation de l'UNAPEES emmenée par son président, monsieur Abdoulaye Fané a rencontré monsieur Ibrahima Touré, Inspecteur Principal du Trésor, trésorier payeur de Rufisque.

La rencontre portait sur le financement et l déblocage des fonds à destination du projet "Lématéki" :

"...Le projet LEMATEKI (Manger, Grandir, Réussir en wolof) a été monté pour améliorer la nutrition et l’alimentation des enfants dans les écoles de la région de Dakar, suite à différentes études préliminaires, dont une sur le statut nutritionnel des enfants d’âge scolaire dans les écoles primaires de Dakar. De nombreuses chez les enfants de 6-12 ans en zone urbaine ont été détectées : par exemple, 1 enfant sur 3 a des carences parfois fortes, en fer, iode et zinc. 1 enfant sur 5 est carencé en vitamine A. Les actions A partir d’avril 2011, en partenariat avec le Ministère de l’Education et grâce au soutien de Danone, enda graf sahel a pu mettre en place un pilote dans 19 écoles des IDEN de Keur Massar, Thiaroye, Guediawaye et Rufisque. Ce pilote a permis la mise au point d’un produit fortifié, accessible et de fabrication local, avec un paquet de services (appropriation communautaire, éducation nutritionnelle, promotion de l’entrepreneuriat féminin) à fort impact social. LEMATEKI a démarré avec le produit Moss Tekki de 50g et 20g. Il s’agissait d’une pâte céréalière fortifiée, fabriquée depuis la France dans cette phase d’apprentissage et de mise au point. La distribution du produit a révélé une insuffisance d’attractivité pour l’enfant et la nécessité de le réadapter...."

Commenter cet article

KEE 12/05/2015 16:14

Félicitation à l'UNAPEES de son engagement pour une éducation de qualité. L'un des objectif cherchés dans ce projet d'alimentation-nutritrition scolaire, c'est une appropriation par les populations. On est très heureux que les parents prennent en charge cette question.

Cependant les défis sont nombreux et on est qu'au début d'une démarche de résolution effective de l'un des problèmes de l'éducation, qui a mon avis si on trouve la solution, c'est plus de 80% pour l'atteinte des objectifs du PAQUET